ANNA & PHILIPPE EN AMERIQUE DU NORD - SEMAINE DU 28 MAI AU 3 JUIN 2018

ANNA & PHILIPPE EN AMERIQUE DU NORD - SEMAINE DU 28 MAI AU 3 JUIN 2018

Bonjour à tous,

Après un dimanche très reposant (malgré lessives et nettoyages) sur l’île d’Orléans, nous allons nous diriger vers le Nord du Québec dans la belle région de SAGUENAY-LAC-SAINT-JEAN.

Lundi avant de quitter l’île, nous rendons visite à des exploitants agricoles spécialisés dans la culture du cassis et dans la fabrication de divers produits à base de cassis. On connait tous la crème et le sirop de cassis, mais nous avons découvert aussi une marmelade au vin et cassis, une moutarde avec du cassis et un vinaigre au cassis. Tous ces produits sont à déguster et bien sûr à acheter. Délicieux Après cet arrêt, direction Saint-félicien et son zoo. Malheureusement le mauvais temps et le froid nous ont privé de la vue des paysages vallonnés de la vallée de Saguenay. Après 4 heures de route fatigante nous découvrons le lac Saint-Jean , tellement vaste que les berges opposées n’étaient pas visible. Le nombre de lacs et de rivières donnent l’impression que le Québec est une vaste étendue d’eau.

Mardi matin, après une bonne nuit réparatrice sur le parking du zoo, nous sommes prêts à affronter les animaux sauvages. La particularité de ce zoo, consiste à faire vivre en liberté plusieurs animaux sauvages sur plus de 50 hectares. Ainsi les wapitis côtoient les ours noirs au milieu des bisons qui eux-mêmes cohabitent avec des bœufs musqués et des orignaux. De caribou nous n’avons pas vu, mais le nombre d’oiseaux, migrateurs ou non, présents dans ce parc est une halte reposante et nourricière. Quelques animaux trop dangereux sont enfermés dans des espaces vastes tel que les tigres du fleuve amour ou les lynx d’Alaska. Un petit train électrique nous a permis de visiter la partie libre où sont situés les constructions des premiers colons de la fin du 19ème siècle. Après 5 heures de visite, dont 3 à pied, nous nous octroyons une belle nuit de repos, toujours sur le parking, afin d’utiliser le WIFI pour correspondre avec les Ombeliens le lendemain.

Dromadaire de Mongolie

Mercredi matin, après notre visio, nous reprenons la route pour le village de Val-Jalbert. Village construit en 1903 pour la fabrication de papier à base de bois (bouleau). L’utilisation de la chute d’eau (72 mètres de haut) permet la fabrication de l’énergie nécessaire à l’usine et au transport de la matière première. Petite ville d’une centaine de famille, tout appartenait aux propriétaires de l’entreprise (logements équipés de chauffage, d’eau et d’électricité, école pour fille et pour garçons, église et dispensaire médical). Après avoir connu les maisons dans nos provinces dans les années 60 à 70, la qualité de vie n’était pas aussi avancée. Direction la ville de Saguenay pour trouver un emplacement pour dormir et c’est à Chicoutimi que nous trouvons un parking au vieux port.

Ecole des filles tenues par les soeurs

Jeudi après une vidange des eaux usés et un remplissage en eau propre nous prenons la route qui longe le fjord pour admirer cette rivière au milieu de flanc montagneux abrupte. On connait les mêmes en Europe dans les pays scandinaves. Accessible par un seul chemin vers le petit village de Sainte-Rose, nous pouvons profiter d’un beau soleil pour déjeuner et admirer la beauté du spectacle. Après ce petit intermède, direction Tadoussac pour essayer de voir des belugas via le centre d’interprétation marine. Malheureusement nous arrivons trop tard pour parcourir l’exposition. Donc nous décidons de dormir à proximité du centre et nous effectuons un itinéraire à pied longeant la rivière où les belugas avaient décidés de se cacher. A revoir le lendemain et peut-être…. ; avant cela, profitons d’une dégustation de bière locale.

vue du fjord

Vendredi, le centre d’interprétation n’ouvrant qu’à 12h00, nous prenons notre temps pour peaufiner notre parcours pour les semaines à venir. Ce centre d’interprétation maritime, consacré à la baleine, est une longue prise de connaissance du milieu marin au travers de ces monstres marin. De nombreuses présentations audios et sonores permet, aux ignorants que nous étions, de découvrir la vie des animaux qui peuplent nos fonds marins. Les belugas, d’une couleur blanche, sont dans les plus petits mais surtout les moins craintifs vis-à-vis de la race humaine. Ils sont en grand danger car tous les ans la population diminue. Après cette belle visite direction rivière du loup, en prenant un bac pour traverser la rivière Saguenay et arrivé à Saint-Simeon. Puis prise d’un traversier pour rejoindre la rivière du loup après un voyage de 50 minutes sur le fleuve Saint-Laurent. Le bac est l’équivalent de celui reliant Royan et le Verdon, il remplace un pont et est gratuit. Le Traversier est l’équivalent de celui reliant la France et la Corse et est payant, dans notre cas 175,00$. Vendredi soir, notre maison nous fait un caprice en empêchant la transformation de l’électricité produit par nos batteries en électricité 110 volt. Décision à prendre demain au réveil pour savoir quoi faire.

sur le bac en direction de St SIMEON

Samedi matin après différent contact, rendez-vous est pris auprès d’un concessionnaire VR pour réparer notre problème. Nous décidons donc de voir les chutes de Rivière du Loup, malgré la force des vents et le froid. Nous allons passer notre week-end dans un camping le plus proche possible de notre lieu de réparation. Cela ne s’invente pas, le camping est situé à Saint-Antonin est se nomme le LIDO 2002.

Le mot de la semaine : le Traversier ; bateau qui permet de transporter véhicule et voyageurs pour traverser des étendues d’eau (fleuve ou mer) de plusieurs kilomètres.

Normalement, et nous ferons tout pour, nous serons avec vous mercredi à 15h00, heure Française, par SKYPE.

Dans l’attente de vous voir et de vous entendre

ANNA et PHILIPPE

Communiquez avec nous

    Communiquez avec nous

    En nous soumettant cette information, vous confirmez que vous acceptez qu’elle soit colligée, employée et divulguée de la manière décrite dans notre politique des données personnelles.

    Catégories : Uncategorised